Résidences de France

Il y a des ambassadeurs depuis que les États existent.

Les cités grecques échangeaient des orateurs, Rome envoyait des légats, tous dépêchés pour une durée limitée en fonction des circonstances. Le premier modèle d’une organisation diplomatique fut fourni par l’Empire byzantin, mais ce sont les États italiens du XVe siècle qui établirent les premiers des représentants à demeure auprès des grandes puissances. Suivant l’exemple italien, François Ier détacha son premier représentant en 1522 auprès des Suisses. Il faudra cependant attendre la structuration des États pour voir le développement du corps diplomatique, sa hiérarchisation avec à sa tête un représentant authentifié par des lettres de créance et l'installation de représentations diplomatiques françaises à l'étranger. En 1815, le congrès de Vienne adopta une charte des relations diplomatiques dont la première mise à jour attendra la convention de Vienne de 1961. La France entretenait alors une centaine de missions.
 

 

La carte diplomatique et consulaire s’adapta au fil de l'histoire.

En moins de dix ans, 15 ambassades furent créées en Europe à la suite de la chute et de la dislocation de l’URSS et de la Yougoslavie. D
euxième réseau diplomatique du monde, après celui des États-Unis, la France compte aujourd'hui 156 ambassades, 17 représentations et 98 postes consulaires où s’expose, à travers bâtiments, jardins, mobilier, œuvres d’art, vaisselle et bibelots, le talent des architectes, des artisans et des artistes français et étrangers. Lieu de fêtes et de réceptions, mais aussi scène de moments d’histoire et de négociation, le patrimoine diplomatique français était méconnu. C’est pourquoi les Éditions Internationales du Patrimoine ont initié « Résidences de France », une collection d’ouvrages d’art destinée à présenter l’histoire de notre patrimoine diplomatique, commenter son architecture et dévoiler ses richesses intérieures.

 

Témoignages d'une présence ancienne, adaptation à une réalité diplomatique mouvante, traits d'union entre le passé et l'avenir, chaque ouvrage met en lumière la diversité de nos demeures et la richesse de leur histoire, rendant ainsi hommage à tous ceux qui ont servi ou servent la diplomatie française.