La Résidence de Kalorama (réédition)

55,92 €

Il n’y a aucune raison pour que la procédure dont je suis le témoin attristé depuis mon arrivée aux États-Unis ne se renouvelle pas indéfiniment. Je considère le projet de construction de la nouvelle ambassade comme mort ou du moins enterré [...]. Il est triste de penser que M. Rockfeller a restauré Versailles, Reims et Fontainebleau et que nous ne trouvons pas nous-même en état d’assurer une résidence stable au représentant de la France dans le pays de Washington.

L’ambassadeur Paul Claudel à son ministre de tutelle Aristide Briand, 1930.

 

 

check In Stock
Quantité

Marianne MÉTAIS

Formée en sciences politiques et en histoire de l’art et de l’architecture du XIXe siècle, Marianne Métais est, depuis 2011, chef du secteur du patrimoine du minis-tère des Affaires étrangères, au sein du Bureau du patrimoine et de la décoration. Elle est responsable de la collection d’œuvres d’art et de mobilier des postes diplomatiques et de l’hôtel du ministre des Affaires étrangères. Elle a précédemment travaillé au musée Rodin, à la coordination des expositions, et au service de l’inventaire du Conseil régional de Bourgogne.

Ses travaux ont porté sur les néo-styles, notamment le style néo-Renaissance au château de Sully, en Bourgogne. Elle a participé aux ouvrages sur les résidences de France à Alger (2016) et Washington (2018) parus aux Éditions internationales du Patrimoine.

: 49 Produits

Fiche technique

Nombre de pages
192
Nombre d'illustrations
115
Format
240 mm x 310 mm
Reliure
rigide et coffret illustré
ISBN
979-10-90756-22-9
Poids
1,904 Kg
Date de parution
décembre 2017
Langues
français-anglais

Depuis plus de trois quarts de siècle, le drapeau tricolore orne la façade du 2221 Kalorama Road. Sise dans un écrin de verdure, au cœur du prestigieux quartier de Kalorama, la résidence de France est unanimement reconnue comme l’une des plus belles demeures de Washington mais également comme l’un des joyaux du réseau diplomatique français.  

Au moment de son acquisition par la France en 1936, le style néo-Tudor de la demeure ne laissa pas indifférent, nombreux étant ceux qui auraient souhaité une résidence de « pur style français » qui aurait pu, pour reprendre les mots de Victor Hugo, « inspirer l’amour de l’architecture nationale ». Si la résidence rappelle le plan d’un manoir anglais, elle est pourtant bien l’œuvre d’un architecte d’origine française, Jules-Henri de Sibour (1872-1938). Chaque ambassadeur a ensuite apporté sa touche personnelle à un aménagement intérieur qui marie aujourd’hui élégance à la française et création contemporaine.

Lieu d’accueil et de convivialité, vitrine de la culture et de l’art de vivre de notre pays, la résidence de France symbolise la profonde amitié unissant la France et les États-Unis. Au cœur des temps forts de notre relation bilatérale, c’est dans ce décor que tous les présidents de la Cinquième République accueillirent ensuite leurs homologues américains. Entièrement rénové en 2015, le 2221 Kalorama Road ouvre grand ses portes à tous les amis américains de la France. 

Réalisé grâce aux Éditions Internationales du Patrimoine, l’ouvrage remarquable que vous avez entre les mains dévoile les trésors de ce lieu chargé d’histoire et témoigne à sa manière de la force des relations franco-américaines.

 

Gérard Araud
Ambassadeur de France aux États-Unis

Des clients ont aussi acheté ces ouvrages