La Maison Igoumnov

55,92 €

« Extérieurement, il veut manifestement être russe. Par son caractère, il est en tous points à l’opposé de notre état d’esprit ; tel qu’il est, c’est une œuvre que l’on doit, malgré tout, respecter, car elle témoigne d’une recherche courageuse et sincère, [...]. »

Eugène Beaudouin,
lettre au ministre de l'Éducation nationale, à propos de la Maison Igoumnov, 4 août 1937.

check In Stock
Quantité

: 27 Produits

Je suis heureuse d’introduire ce bel ouvrage sur le symbole le plus flamboyant des relations franco-russes, la résidence de France, mieux connue à Moscou sous le nom de Maison Igoumnov. La conjonction des dates est heureuse : cela fait quatre-vingts ans que cette demeure historique accueille la France. Depuis 1938, et à l’exception d’une courte période pendant la seconde guerre mondiale (1941-1944), ces murs ont été les témoins des grands moments de la relation entre nos deux pays. Ils continuent d’être chaque jour l’écrin magnifique de notre diplomatie en Russie.

Empreinte d’un charme très particulier, la demeure néo-russe voulue par l’industriel Nikolaï Igoumnov à la fin du XIX e siècle ne passe pas inaperçue dans le paysage moscovite. Le visiteur est frappé dès son entrée par la somptuosité féerique du hall et du grand escalier : il a l’impression d’entrer chez Ivan le Terrible, dans un palais médiéval des grands princes de Moscou, dans les « Terems » même du Kremlin. Puis il pénètre dans un salon de style Louis XVI, agrémenté d’un riche mobilier et de superbes tapisseries des Gobelins du XVII e siècle. Le contraste saisissant entre le goût russe et le style français vient ajouter au baroque et à l’éclectisme de cette maison hors du commun. Cette demeure, que j’ai connue jeune diplomate, à l’époque où les hivers moscovites plus rigoureux contraignaient à laisser ses bottes et ses fourrures à l’entrée, et dans laquelle j’ai la chance de résider depuis plus d’un an, renferme de nombreux mystères liés à sa riche et tumultueuse histoire. Certains la disent hantée par Barbara, la femme du marchand Igoumnov, qu’il aurait fait emmurer par jalousie. Pour moi, ces murs résonnent surtout de la présence de grands personnages et des épisodes les plus marquants de notre histoire bilatérale. L’ombre du général de Gaulle y est, je crois, la plus prégnante.

Il y a plus de vingt-cinq ans, l’ambassadeur Pierre Morel et son épouse Olga Morel publiaient un magnifique ouvrage sur cette même résidence. Ils souhaitaient y « esquisser un premier portrait en espérant qu’un vrai roman saurait un jour mieux rendre compte de son charme profond ». Je ne puis que leur rendre hommage ici et me joindre à leur souhait. Ils montraient comment « certaines maisons deviennent de vrais personnages », que « plus on fréquente, plus on veut connaître ». Cela a été mon cas. J’espère que cette nouvelle édition suscitera la même curiosité, le même envoûtement chez le lecteur. Je me réjouis que cet ouvrage ait pu voir le jour grâce au soutien de mécènes ; qu’ils en soient chaleureusement remerciés. Avant de vous abandonner à sa découverte, mon souhait est que la Maison Igoumnov continue encore très longtemps de servir au renforcement des liens entre la France et la Russie !

Sylvie Bermann
Ambassadeur de France en Russie (2017-2019)

Des clients ont aussi acheté ces ouvrages